Les vertiges en ORL

Dans les consultations ORL, chaque jour, environ cinq malades expriment des doléances impliquant un trouble de l’équilibre.
La sensation de vertige, d’instabilité, de malaises pouvant entraîner les nausées avec vomissements, les troubles de l’équilibre, le changement positionnel de chaque patient, les troubles auditifs.
Pour s’équilibrer 4 types de récepteurs sont essentiels:
· Le visuel
· Les labyrinthiques, complexes capteurs abrités au sein du Rocher est divisé en trois parties : le vestibule, les canaux semi circulaires et la cochlée.
· les extéroceptifs tactiles qui sont différents types de récepteurs cutanés du toucher.
les examens nécessaires à rechercher en cas de vertiges:
le bilan auditif
L’IRM
l’hospitalisation et le traitement médical

L’importance du bilan vestibulaire avant toute plongée est obligatoire en sachant que l’audition et la vision peut contrôler l’équilibre. Les atteintes vestibulaires sans bilan donnera des problèmes pendant la plongée.

Le vertige Alterno-Barique en plongée
Est encore mal connu des plongeurs et des plongeurs médecins ORL, alors qu’il est très fréquent en interrogatoire de médecine du sport spécialisée en plongée. En pratique on retrouve de façon occasionnelle sur 10 ans chez plus de 10% des plongeurs.
Il représente une entité médicale, celle d’un syndrome vestibulaire périphérique essentiellement lors de la remontée, aussi bien en apnée entraînant qu’en scaphandre, avec une asymétrie pressionnelle brutale entre les deux oreilles moyennes en relation avec une dysperméabilité tubaire. CE VERTIGE est un incident plus qu’un accident, mais il représente une menace pour le plongeur en cas de panique, avec risque de noyade.
Mécanisme:
· En plongée les références visuelles peuvent être perturbées par la turbidité de l’eau et par l’absence de repères comme dans le bleu.
· les références proprioceptives sont réduites par le port d’une combinaison et par le biais de la pression hydrostatique.
· Le système vestibulaire est composé au niveau de chaque oreille de 5 types de capteurs différents; les canaux semi circulaire au nombre de 3; canal horizontal, vertical antérieur et les 2 organes otolithiques: utricule et saccule. Ces canaux semi circulaires détectent l’amplitude de la rotation. Toute perturbation discrète mais brutale de ce récepteur vestibulaire peut entraîner troubles de l’équilibre aboutissant à la perte de la notion du haut et du bas.
· La Trompe d’EUSTACHE joue un rôle de soupape à la remontée, en permettant de vider la cavité de l’oreille moyenne de façon passive vers le rhino-pharynx.il a été mesuré la pression moyenne (environ 15cm d’eau d’ouverture passive). La pression de forçage de la trompe peut atteindre d’environ 60cm d’eau). Il a été démontré qu’une telle pression se produit d’un seul côté ,produisant une asymétrie stimulant les vestibules et engendrer un vertige avec nystagmus.
· Au moment de l’incident dans l’eau, il faut stopper la remontée,pratiquer des déglutitions ou la manœuvre de Toynbee et surtout pas de Valsalva qui ne peut qu’aggraver le problème
· Le plongeur peu redescendre d’un mètre ou deux réduisant la différence de pression du Valsalva qui ne peut qu’aggraver le problème; Le plongeur peut pratiquer des déglutitions ou la manœuvre de Toynbee.